Les différents mécanismes de montre

Chaque montre est équipée de mouvements, lesquels permettent de mesurer le temps. Ces mécanismes internes font avancer les aiguilles et les éventuelles complications d’une montre (date, fonction GMT…). Le mouvement est donc essentiel au fonctionnement et à la précision d’une montre. Or, plusieurs types de mouvements existent. Nos points de repère pour vous accompagner dans vos choix.

Quel mouvement de montre choisir ?

Deux grandes catégories de mouvements de montres régissent l’horlogerie : les mouvements mécaniques et les mouvements électroniques.

Les mouvements électroniques se composent d’un circuit électronique dont la batterie est l’élément clé pour faire fonctionner une montre. Ces mécanismes sont moins onéreux, plus répandus et plus précis que les mouvements mécaniques. Ces derniers sont uniquement équipés de pièces mécaniques comme des roues dentées et des ressorts. Souvent moins précises et plus coûteuses, les montres à mouvements mécaniques demandent aussi plus d’entretien.

Si vous recherchez la simplicité, l’efficacité et/ou des prix plus abordables, les montres électroniques sont un choix à privilégier. Opter pour une montre mécanique, c’est avant tout choisir un savoir-faire et le charme d’un objet complexe : tout amateur d’horlogerie acquerra sans aucun doute une pièce mécanique.

Montre Boucheron modèle reflet acier

Mouvement mécanique à remontage manuel
Les mouvements mécaniques à remontage manuel sont les plus anciens types de mécanismes horlogers. Appelés aussi mouvements manuels, ils équipent l’essentiel des montres anciennes. Ce mécanisme exige d’être remonté quotidiennement pour assurer un fonctionnement optimal. Le réglage doit être effectué uniquement lorsque la montre n’est pas portée pour éviter tout dommage au mouvement.

Mouvement mécanique à remontage automatique
Contrairement aux mouvements manuels, les mouvements mécaniques à remontage automatique ne nécessitent pas un réglage quotidien. Inventé par Rolex en 1930, ce mécanisme fonctionne sur l’énergie stockée à travers les mouvements naturels du porteur. Grâce à l’intégration d’un rotor, qui remonte constamment le ressort principal, les montres automatiques fonctionnent sans interruption. Elles disposent aussi d’une réserve de marche d’environ 40 heures. Au-delà de ce délai imparti, certaines montres peuvent être remontées manuellement.

Mouvement électronique à quartz
Les mouvements à quartz utilisent comme source d’énergie une pile. Cette batterie envoie un courant électrique dans un cristal de quartz, qui crée alors des vibrations à l’origine du mouvement. Très précis et souvent plus abordable que les mouvements mécaniques, ce type de mouvements ne demande pas beaucoup de pièces et donc d’entretien. Seule la pile doit être périodiquement changée (généralement tous les 2-3 ans)

Mouvement électronique à quartz solaire
Les mouvements à énergie solaire sont aussi des mouvements électroniques, qui cette fois n’exigent pas de pile. Le mécanisme est alimenté par la lumière (naturelle ou artificielle), captée par un panneau solaire sur le cadran et transformée en énergie électrique. Une batterie rechargeable ou un condensateur stocke cette énergie pour garantir le fonctionnement de la montre, même sans exposition à la lumière pendant plusieurs mois.

Mouvement cinétique à quartz
Les montres à mouvements cinétiques à quartz, aussi appelés autoquartz, ont été inventées par la maison horlogère Seiko. Sur les mouvements électroniques, se trouve une masse oscillante qui tourne en fonction des mouvements du poignet. Ces rotations créent un courant électrique, dont l’énergie est emmagasinée dans une pile ou un condensateur. Ce type de mouvement est aujourd’hui encore peu répandu dans les modèles conçus par d’autres horlogers.

Pour plus d’informations sur les mouvements des montres, notre service client ou nos équipes en boutique sont à votre disposition.
 Pour la maintenance ou la réparation de votre montre, notre bijouterie-horlogerie propose à ses clients un service d’entretien des montres, effectué par des horlogers agréés.